Les protéines en poudre

Publié le : 16/11/2016 20:43:15
Catégories : Actualité Musculation , Toute la nutrition

protéine en poudreL’essentiel à savoir sur les protéines en poudre

Lorsqu’on pratique un sport à haut niveau, qu’il s’agisse de la musculation ou de toute autre activité, la question de la prise de protéines en poudre se pose rapidement. Sa facilité d’absorption et les forts besoins en protéines des culturistes en font un produit incontournable de la pratique sportive intense, mais leur consommation peut également entrer dans le cadre d’un régime végétarien. Il en existe différents types, d’origine animale ou végétale. Découvrez ce qui se cache derrière cette appellation de protéines en poudre.

Pourquoi prendre des protéines en poudre ?

Les protéines sont la macromolécule de base avec laquelle se nourrissent et se construisent les muscles. Lorsqu’ils sont très sollicités par des efforts réguliers et violents, leur besoin en protéines explose. En effet, pour fonctionner, les muscles « cassent » leurs fibres, restaurées au repos par les protéines. Et pour se remettre du traumatisme engendré par l’effort, le corps construit davantage de nouvelles fibres à chaque entraînement. C’est ce qu’on appelle la surcompensation, qui explique le grossissement du muscle. Un apport en protéines sous forme de poudre juste après l’entraînement permet de fournir aux muscles en pleine récupération un concentré de protéines dans lequel ils puiseront l’énergie pour se reconstruire. Prendre une dose de protéines en poudre avant l’entraînement peut également être judicieux pour minimiser la casse des fibres musculaires. La digestion des glucides s’en trouvera également ralentie, ce qui fournira de l’énergie plus longtemps pendant l’effort et permettra de mieux tenir la distance. La prise de protéines en poudre favorise ainsi la prise de masse maigre, c’est-à-dire de muscle, ainsi que la récupération post-entraînement. Selon vos objectifs, il est possible d’en prendre régulièrement au cours de la journée, en respectant toujours les doses maximales préconisées.

Un moyen facile et pratique de consommer sa dose journalière de protéines

Produit déshydraté, la protéine en poudre offre des facilités de conservation et de transport particulièrement appréciables. La plupart peuvent rester environ 1 an dans le placard, à l’abri de l’humidité. Un avantage non négligeable face aux aliments riches en protéines courants comme la viande ou les œufs, qu’il faut conserver au réfrigérateur et prendre le temps de cuisiner. La protéine en poudre s’emporte et se consomme facilement partout : il suffit de la diluer dans une boisson au choix, ce qui est très pratique lorsqu’on sait que le corps ne peut pas stocker les protéines, et qu’il faut donc pouvoir en prendre régulièrement tout au long de la journée. Selon les marques et les produit, la protéine en poudre peut contenir jusqu’à 98% de protéine pure, une fois le sucre et le gras éliminés. Cette forme est donc le moyen le plus simple et le plus rapide pour absorber chaque jour les quantités de​ protéines nécessaires pour assurer un bon développement musculaire, sans avoir besoin d’avaler des kilos d’œufs, de viande et de poisson, qui pourront vous donner des difficultés de digestion et apporteront forcément d’autres éléments que la protéine.

Les différents types de protéines en poudreles protéines en poudre

La protéine en poudre est élaborée à partir de différents produits d’origine. On trouve ainsi réduites en poudre des protéines de soja, de bœuf, de pois, de chanvre, de lait... Un critère majeur distingue la protéine animale et la protéine végétale : la première possède tous les acides aminés essentiels (c’est-à-dire que le corps est incapable de synthétiser), ce qui n’est pas le cas de la seconde. La protéine d’origine animale est donc bien mieux assimilée par l’organisme et plus efficace. La plus répandue dans l’industrie du sport est la protéine en poudre obtenue à partir du lait, également appelée Whey. Il en existe plusieurs formes : • Le concentré • L’isolat • L’hydrolysat Le concentré est la forme de protéine en poudre la plus consommée, notamment pour sa texture crémeuse et son goût plus agréable que les deux autres, dû à une teneur en lipide et en lactose plus élevée. Grâce à son faible taux de ces deux éléments, l’isolat de Whey convient aux sportifs souffrant d’une légère intolérance au lactose et permet une digestion plus facile. L’hydrolysat est le haut de gamme de la Whey et s’assimile encore plus rapidement.

Protéines en poudre et régime végétarien

Si on cherche le maintien et non le développement important de la masse musculaire ou si on suit un régime végan, les protéines végétales en poudre constituent un complément alimentaire qui accompagne bien la pratique d’un sport modéré ou du yoga par exemple. Dans le cadre d’un régime avec une perte de poids pour objectif, elles permettent d’avoir son ratio de protéines sans les apports en lipides et en glucides qui accompagnent les aliments solides. On peut les mettre partout : dans un smoothie, une salade... Nous sommes donc loin des quelques idées reçues qui font de la poudre protéinée un moyen de dopage légal qui fera de vous un monstre de muscles ! Car même si tel est votre but, vous ne l’atteindrez jamais en vous contentant d’avaler des protéines en poudre : l’essentiel reste l’entraînement !

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Catégories

Meilleures ventes

Découvrez les pages suivantes