Nutrition et alimentation pour le judo

Publié le : 21/11/2015 09:03:07
Catégories : Actualité Musculation , Entrainements musculation , Toute la nutrition

nutrition pour le judo

Sport de combat parmi les plus pratiqués au monde, le judo regroupe de nombreux pratiquants en France et en Europe. Activité physique et technique basée sur de nombreux mouvements et prises spécifiques, le judo nécessite de la force, de la précision et de l'agilité, plus que de l'endurance, même si ce dernier critère n'est pas à exclure. Sur le plan énergétique, le judo est un sport qui se base donc essentiellement sur la filière anaérobique, c'est à dire que l'exercice ne dépasse pas quelques minutes et repose sur la libération de l'ATP et des glucides. Nous pourrions donc penser que le judo et ses différentes techniques de prises se basent sur la force et la puissance musculaire. Dans ces conditions, quelle alimentation privilégier dans le cadre d'une pratique intensive du judo à l'entraînement et en compétition ?

Optimisez vos apports en glucides pour assurer une libération d'énergie suffisante

Compétitions et entraînements de judo nécessitent une libération d'énergie, autant sur le plan physique que mental car la concentration sur le jeu et les mouvements de l'adversaire importent autant que votre agilité et votre force durant la pratique des prises sur l'opposant. Sur ces critères, les judokas devront favoriser la présence de glucides dans votre alimentation, sans en oublier l'importance des protéines (25% de vos apports journaliers environ). Une alimentation équilibrée, riche en sucres lents apportés par des pâtes, du quinoa, du pain et des légumes denses en glucides vous aideront à stocker suffisamment de glucides pour faire face à vos entraînements de judo et préparer vos compétitions. De la viande, du poisson, des œufs et produits laitiers vous apporteront les protéines nécessaires à l'entretien des fibres musculaires et au développement de la force, une fois sur le tatami. Légumes et fruits frais contribueront aux apports essentiels en vitamines et minéraux.

Savoir gérer votre poids de corps en vue des compétitions de judo

L'agilité et la force nécessaires au judoka reposent également sur une nutrition sportive permettant une gestion précise du poids de corps durant l'année d'entraînement mais surtout, avant les compétitions. La gestion du poids idéal de compétition d'un judoka pourra se déterminer deux à trois semaines avant les compétitions. Il s'agira de prendre en compte les dépenses énergétiques occasionnées par les entraînements de manière à s'alimenter suffisamment, sans occasionner de prise de poids qui viendrait contrecarrer l'efficacité de votre activité sportive durant la semaine. Essayez de rester un peu en dessous de votre poids de corps idéal, en reprenant une alimentation hyperglucidique un ou deux jours avant votre participation en compétition afin de maximiser les réserves de glycogène nécessaires à la force et à l'exécution optimale des prises sur l'adversaire. Naturellement, évitez de manger des repas trop copieux quelques heures avant les compétitions pour éviter un inconfort intestinal particulièrement néfaste à vos performances sur les tatamis.

Les judokas doivent porter une attention particulière à l'hydratation avant et pendant les combats

Pour votre organisme, une libération optimale d'énergie n'est pas possible sans une hydratation cellulaire optimale. L'eau et les minéraux qu'elle contient doivent impérativement être apportés à votre corps avant et pendant vos séances d'entraînement ou les combats. La prise d'une boisson isotonique pendant les compétitions peut être raisonnablement envisagée. Après l'entraînement ou les compétitions, apportez des glucides, des protéines mais aussi des acides gras essentiels à votre corps afin de favoriser une récupération rapide et une meilleure préparation à vos prochains combats.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Catégories

Meilleures ventes

Découvrez les pages suivantes