Le Konjac : un complément brûleur de graisse ?

Publié le : 04/10/2016 07:25:18
Catégories : Actualité Musculation , Entrainements musculation , Toute la nutrition

Le Konjac : un complément brûleur de graisse ?

Actuellement, il est possible de trouver sur le marché de nombreux produits dédiés à la perte de poids, dont beaucoup sont à base de konjac. Ce dernier est un tubercule originaire d’Asie du Sud-Est et on le retrouve sous plusieurs formes, comme des nouilles, vermicelles (shirataki), en gélules ou bien en poudre à diluer dans un verre d’eau.

Toutefois, si vous prévoyez de suivre un programme d’entrainement orienté musculation et un régime pour gagner en masse musculaire, la racine de konjac ne vous sera pas d’une grande aide puisqu’elle va vous aider à rester en-dessous de vos besoins Caloriques, alors que pour prendre du muscle il est préférable que vous soyez au-dessus de vos besoins Caloriques journaliers.

Il s’agit d’un produit coupe-faim prisé par ceux qui veulent maigrir, mincir…

Plus de détails sur cette plante coupe faim asiatique dans cet article : http://coupe-faim-naturel.fr/konjac-coupe-faim/

La racine de konjac et ses effets bénéfiques

La racine de konjac est une source d’une fibre soluble nommée glucomannane. C’est un composé actif qu’on retrouve dans plusieurs suppléments alimentaires supposés vous aider à maigrir : les coupe-faim. En fait, le glucomannane agit en absorbant l’eau contenue dans votre estomac, en formant un gel très dense et visceux, à la manière de pectine contenue dans la pomme.

Cette fibre est capable d’absorber jusqu’à 100 fois son poids en eau. Ce gel va retarder votre digestion, afin de vous aider à vous sentir rassasié plus longtemps. Le konjac est donc un coupe-faim, mais non pas un bruleur de graisse à l’instar du thé vert par exemple. Grâce à lui, vous maitriserez votre appétit et aurez moins envie de grignoter, alors que le thé vert va entre autre augmenter la thermogénèse et avoir un effet sur l’oxydation du tissu adipeux.

Parmi les autres atouts du konjac, selon des études il permettrait de prévenir l’absorption des glucides ainsi que de vos graisses alimentaires (lipides). Ce en piégeant les graisses et sucrés ingérés lors des repas.

Clique ici pour tout savoir sur le Konjac avec un site spécialement dédié.

Le glucomannane contribue également à diminuer le niveau de votre cholestérol, de même qu’à contrôler le contrôle du niveau de glycémie. En particulier, à stabiliser ce dernier et à prévenir les pics d’insuline, permettant donc de réguler le métabolisme et le stockage des graisses. Il permet aussi de réguler le transit intestinal, de traiter la constipation et la diarrhée, et d’éliminer les toxines présentent dans le système digestif.

Les différents éléments composant le konjac

La racine de konjac est également riche en vitamines, minéraux, fibres alimentaires, ainsi que plusieurs sortes d’acides aminés essentiels et acides gras polyinsaturés. On y trouve notamment de l’eau, des protéines, des glucides, lipides, sodium, sélénium, calcium, potassium, magnésium, fer, phosphore, cuivre, des vitamines (A, E, D, B1, B2, B6, B12 et C), de l’acide pantothénique (vitamine B5), de la niacine (vitamine B3), des acides gras, de l’acide folique (vitamine B9) et des fibres.

Faites attention aux carences si vous faites de la musculation :

Dans le cas où votre objectif est la perte de poids, le glucomannane contenu dans le konjac peut devenir votre allié en tant que coupe-faim et au sein de votre régime alimentaire. Mais ce n’est pas le cas, si vous comptez gagner de la masse musculaire.

Oui, la racine konjac contient des protéines, mais très peu avec approximativement 5 % à 10 %. De plus, son apport calorique est quasiment nul et sa forte teneur en fibres peut être un souci lors de l’assimilation de certaines vitamines et minéraux.

Or, si vous souhaitez faire de la musculation, avoir un bon programme alimentaire est essentiel. En outre, votre alimentation journalière doit être hypercalorique. C’est-à-dire que votre apport calorique doit être supérieur à vos dépenses. De cette manière, le corps réagira et sera en bonne condition pour créer et construire du muscle. Sans oublier que vous avez besoin d’énergie pour mener à bien vos différentes activités physiques de musculation.

Chose que le konjac n’est pas capable de vous apporter et c’est pour cela qu’il est peu utilisé en musculation, fitness et encore moins bodybuilding.

Dans le cas contraire, vous risquez de ne pas avoir suffisamment d’énergie pour réaliser vos séances d’entrainement. En ce sens, il est déconseillé de baser son régime alimentaire dédié à la prise de masse sur des suppléments ou aliments à base de konjac.

Car une alimentation prise de masse doit inclure des glucides, protéines et lipides qui couvriront l’ensemble de vos besoins quotidiens, et vous donneront les moyens de vous muscler.

Les effets secondaires du konjac  ?

Dans certains cas, la consommation en trop grande quantité de konjac peut entrainer des effets indésirables. À titre d’illustration, on peut subir des gênes intestinales, ce qui peut être très problématique si vous êtes en plein entrainement. Cela peut inclure des ballonnements, des douleurs d’estomac, des selles molles, des flatulences et de la diarrhée. En général, ces effets indésirables disparaissent en réduisant la dose consommée. Dans tous les cas, il vaut mieux commencer avec des petites doses.

Par ailleurs, si vous décidez d’inclure quand même un supplément alimentaire coupe-faim comme le konjac dans votre alimentation, il est indispensable de consulter votre médecin auparavant (surtout pour les diabétiques ou ceux suivant un traitement médical). Parce que ce complément alimentaire peut avoir des interactions avec des médicaments et d’autres aliments, comme le ralentissement de l’absorption de certains médicaments et macronutriments.

Conclusion sur le coupe-faim Konjac :

  • Celui-ci est totalement naturel

  • Il est très intéressant d’en prendre si vous avez des fringales/grignotages répétitifs et que votre objectif est de diminuer votre taux de graisse corporelle

  • Si vous faites de la musculation pour construire de la masse musculaire, le glucomannane de Konjac ne fera que vous freiner dans votre objectif, mise à part si vous avez tendance à trop manger même en prise de muscle ou prise de masse.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)